B

Il était une fois les émissions "Bienvenue" :

"Bienvenue à l'échange"

Après une jeunesse passée au Liban, puis des études parisiennes au lycée Henri-IV et à l’École nationale des ponts et chaussées, Guy Béart, diplôme d’ingénieur en poche, se lance dans la chanson en 1954. Il débute sa carrière dans les cabarets parisiens de la Rive gauche, et très vite signe son premier succès « Bal chez Temporel ». Bien d’autres suivront « L’eau vive », « La vérité », « Il n’y a plus d’après »…

 

Mais l’auteur, compositeur et interprète ne s’arrête pas là. Il signe également des titres pour d’autres artistes, tels que Juliette Greco ou encore Zizi Jeanmaire, mais surtout il ajoute une quatrième et une cinquième corde à son arc. Dans les années 60, Guy Béart devient producteur et animateur sur la première chaîne de télévision française avec l’émission « Bienvenue ». Entre 1966 et 1978, il en signera 70, toutes aussi mythiques les unes que les autres.

 

Parmi les participants à « Bienvenue », certaines des plus grandes célébrités d’hier, d’aujourd’hui et même de demain. Toutes réunies selon le même dispositif : un public jeune et mixte, des sujets lancés par Béart, des réactions à chaud, de la spontanéité, de la véracité, de la légèreté et au détour de conversations un air de chanson fredonnée en toute simplicité ou un dessin ébauché sur une banale feuille de papier. Aucune promotion, et un seul mot d’ordre, le plaisir de l’échange.

 

La formule, novatrice, a ouvert la voie. Aujourd’hui, on ne compte plus ses descendantes : Droit de réponse, Le grand échiquier, Ce soir ou jamais, Taratata…

 

L’équipe de Bienvenue production a décidé de vous faire découvrir ces émissions fondatrices à travers les personnalités autrefois mises en lumière par Guy Béart. Retrouvez des extraits vidéos et des photos d’époque sur la page Instagram de Bienvenue Production.

L’équipe toute entière vous souhaite de belles et aussi douces que possible fêtes de fin d’année.

 

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

After a youth spent in Lebanon, then studies in Paris high school Henri-IV and the National School of bridges and roads, Guy Béart, engineering degree in pocket, launched into the song in 1954. He began his career in parisians cabarets of the Left Bank, and quickly sign its first success “Ball at Temporel”. Many others will follow “The living water”, “The truth”, “There is more after” …

 

But the author, composer and performer does not stop there. He also signs titles for other artists, such as Juliette Greco or Zizi Jeanmaire, but above all he adds a fourth and a fifth string to his bow. In the 1960s, Guy Béart became producer and host on the first French television channel with the program “Bienvenue”. Between 1966 and 1978, he signed 70, all as mythical as the others.

Among the “Bienvenue” participants, some of the greatest celebrities of yesterday, today and even tomorrow. All brought together according to the same device: a young and mixed audience, topics launched by Béart, reactions to hot, spontaneity, veracity, lightness and in the course of conversations an air of song humming with ease or a drawing sketched on a simple sheet of paper. No promotion and only one word of order, the pleasure of exchange.

 

The innovative formula paved the way. Today, we do not count his descendants : Droit de réponse, Le grand échiquier, Ce soir ou jamais, Taratata…

The Bienvenue Production team has decided to introduce you to these founding programs through the personalities previously highlighted by Guy Béart. Find video clips and vintage photos on the Bienvenue Production Instagram page.

The whole team wish you Happy Christmas and New Year to all.

 

LKB

Share